La coopération, un levier de la performance

Coopérer, c'est avoir le sens de la responsabilité individuelle dans les différentes implications de notre vie. Ne peuvent coopérer que ceux qui se sentent responsables de ce qui se passe dans leur vie.

La coopération est une capacité à garder une flexibilité face aux urgences de changement.

La coopération est une adhésion consentante à un projet : nous regardons la même étoile.

 

La coopération est une économie d'énergie: l'appartenance au groupe me donne la possibilité d'utiliser les ressources qui me sont offertes. Le peintre ne réinvente pas la couleur en tube. Le choix du mélange est une création. 

La coopération engendre la cohésion. Pour cela, il faut un partage des valeurs, des informations, des ressources, des résultats. 

 

Cette interconnexion impose que chaque individu soit considéré comme une entité responsable et s’approprie cette posture.

La possibilité de négociation est permanente, c'est la meilleure réponse possible à des intérêts différents. 

La confiance entre les personnes économise l'énergie et les procédures de suspicion. 

 


La coopération décuple la communication, qui elle-même stimule la créativité ; il en découle une qualité de la vie professionnelle qui ne peut que rejaillir sur la vie tout court.